Búsqueda

Mostrando entradas con la etiqueta Disques CinéMusique. Mostrar todas las entradas
Mostrando entradas con la etiqueta Disques CinéMusique. Mostrar todas las entradas

DISQUES CINÉMUSIQUE EDITA "LE BOSSU" DE JEAN MARION

Décédé prématurément, Jean Marion (1912 – 1967) a tout de même composé et dirigé la musique de 75 films français. La plupart de ces productions sont des divertissements anodins, mais elles on établi une collaboration durable avec le populaire réalisateur André Hunebelle. C’est grâce à l’accession de ce dernier à des productions plus ambitieuses que Jean Marion a été amené à livrer quelques partitions pour grand orchestre qui ont bien résisté au temps.

Le Bossu en 1959, le premier d’une série de films de cape et d’épées de Hunebelle avec Jean Marais, fait aujourd’hui figure de classique du genre. À partir de la meilleure édition DVD, nous vous avons retenu l’essentiel de sa bande originale en excluant autant que possible le bruitage et le dialogue. Une sélection d'une quinzaine de minutes seulement, alors que la partition fait le double en durée . Elle aurait très bien pu - et dû - faire l’objet d’une édition discographique sur 33 tours. Il est vraiment regrettable que les ayant-droit n'aient même jugé bon de gravir au moins un super 45 tours, comme cela se faisait généralement à l'époque.

Les musiques de Jean Marion pour les films subséquents du même genre, au début des années 1960 et toujours avec Jean Marais, Le Capitan, Le Miracle des loups, Les Mystères de Paris, n’ont pas été mieux servies par le disque. Pas étonnant donc que pour la majorité des cinéphiles d’aujourd’hui, le nom de Jean Marion demeure uniquement associé aux deux comédies à succès (avec Louis de Funès) auxquelles il a collaboré à la fin de sa vie: Le Grand Restaurant et Oscar, cette dernière ayant été achevée avec la collaboration de Georges Delerue.

https://music.apple.com/fr/album/le-bossu-bande-originale-du-film-ep/1474285557

Leer más »

DISQUES CINÉMUSIQUE EDITA "LES MEILLEURES MUSIQUES DES FILMS DE JEAN MARAIS"

Les meilleures musiques des films de JEAN MARAIS

Après Jean Gabin, Danielle Darrieux et Marina Vlady, Disques Cinémusique présente un album numérique consacré aux musiques des films mettant en vedette Jean Marais (1913–1998).

Cet illustre comédien français s’est d’abord fait connaître grâce pièces de théâtre de Jean Cocteau, un poète et dramaturge qui a par la suite transposé son univers au grand écran. Les deux hommes allaient entretenir une complicité artistique durant toute leur vie. Leur plus grande réussite demeure La Belle et la Bête en 1946, dont nous avons déjà inclus des extraits sonores dans un précédent album consacré au compositeur Georges Auric. Les sélections que nous présentons ici sont différentes et mettent en valeur Jean Marais dans son double rôle d’Avenant et de la Bête.

Des extraits de bandes originales de films moins bien connus datant des années 1950 complètent  cette première partie de la carrière du comédien au cinéma.

Au tournant des années 1960, Jean Marais a mis sa renommée et son physique athlétique au service d’un cinéma commercial haut en couleur, axé sur la comédie et l'aventure. Les films de cape et d’épée qu’il a rehaussés grâce à son talent et sa fougue ont attiré des foules: Le Bossu, Le Capitan et bien d’autres. Leurs spectaculaires musiques pour grand orchestre sont signées Jean Marion ou Georges Van Parys. 

Presque tout le contenu de notre album du être repiqué à partir des meilleures éditions DVD disponibles, la plupart des éditeurs n'ayant pas jugé bon de produire ne serait-ce qu’un super 45 tours à l’époque de la sortie de ces films.

Best JEAN MARAIS Movie Themes

Following Jean Gabin, Danielle Darrieux and Marina Vlady, Disques Cinémusique presents a digital compilation devoted to the best music from the movies starring Jean Marais (1913-1998).

This great French comedian first became known through the playwrights of Jean Cocteau, a poet who successfully transposed his world to the big screen. The two men maintained an artistic complicity throughout their life. Their greatest achievement remains The Beauty and the Beast in 1946, of which we have already included sound tracks in a previous album devoted to composer Georges Auric. The selections we present here are different and highlight Jean Marais in his dual role of Avenant and the Beast.

Excerpts from the original soundtracks of less well-known films from the 1950s complete the first part of the actor's career.

At the turn of the 1960s, Jean Marais decided to put his fame and his athletic physique at the service of a colourful adventure cinema for a large audience. The  swashbuckler movies that he enhanced with his talent and energy were very successful: Le Bossu (The Hunchback), Le Capitan and many others. Their big orchestral scores were composed by Jean Marion or Georges Van Parys. 

Nearly all the selections on our album had to be extracted from the best DVD editions available since most of the publishers haven’t seen fit to produce even an EP record at the time of the release of these movies.


Leer más »

DISQUES CINÉMUSIQUE EDITA DIGITALMENTE "LA MUSIQUE DE FILM DE GEORGES AURIC"

The Film Music of GEORGES AURIC

Disques Cinémusique is proud to offer a 63-minute compilation devoted to the most memorable film scores of Georges Auric (1899 - 1983). We used only versions recorded at the time, mostly  taken from the original soundtrack and supervised by the composer.

When he was not conducting himself, Georges Auric entrusted this task to some masters who were able ro render all the punch and lyricism of his scores. Since film music was rarely available on record in Europe in the 1940s and 1950s, Auric's most productive period, we extracted the music from the best available DVD editions. This explains the presence of sound effects and dialogue in some tracks, which is not necessarily an inconvenience with seventh art classics.

It's a shame that no one ever thought, before the turn of the 2000s, to rerecord at least some excerpts of masterpieces like The Beauty and The Beast, The Picasso Mystery and Roman Holidays! The digital contemporary versions of Georges Auric's scores suffer from a wall to wall symphonic approach that doesn’t always pay justice to the more intimate mood of some works.

Like many other composers in France, Auric experienced a decline in his activities with the arrival of the New Wave at the turn of the 1960s, which forced him to pursue his career in England and United States. He had one last great popular success in his homeland thanks to Gérard Oury who called him for La Grande Vadrouille in 1965, despite the modest contribution of the original music in this comedy.



La musique de film de GEORGES AURIC

Disques Cinémusique est fier de présenter une compilation d’une durée de 63 minutes consacrée aux musiques de film les plus marquantes de Georges Auric (1899 - 1983). Nous avons utilisé uniquement des versions enregistrées à l’époque, extraites pour la plupart de la bande originale et supervisées par le compositeur.

Quand il ne dirigeait pas lui-même, Georges Auric confiait la direction d’orchestre à des chefs qui savaient rendre toute la fougue et le lyrisme de ses partitions. Comme la musique de film faisait rarement l’objet d’une gravure sur disque en Europe dans les années 1940 et 1950, la période la plus productive d’Auric, nous avons effectué des repiquages à partir des meilleures éditions DVD disponibles. C’est ce qui explique la présence d’effets sonores et de dialogue dans certaines plages, ce qui n’est pas forcément un inconvénient dans le cas de classiques du septième art.

Il est regrettable que jamais personne n’ait songé, avant le tournant des années 2000, à ré-enregistrer au moins des extraits de chef-d'œuvres comme La Belle et La Bête, Le mystère Picasso et Vacances Romaines ! Malgré le mérite que peuvent présenter les versions contemporaines des musiques de Georges Auric enregistrées en numérique, on y retrouve une approche résolument symphonique qui n’est pas dans toujours l’esprit des œuvres originales, plus intimistes et plus chaleureuses.

Comme de nombreux autres compositeurs en France, Auric a connu un déclin de ses activités avec l’arrivée de la Nouvelle vague au tournant des années 1960, au point de devoir poursuivre sa carrière en Angleterre et aux États-Unis. Il a connu un dernier grand succès populaire dans son pays natal grâce à Gérard Oury qui a songé à lui pour La Grande Vadrouille en 1965, et cela en dépit du fait que l'apport de la musique originale y soit modeste. 
Leer más »

NOVEDADES DIGITALES DE DISQUES CINÉMUSIQUE



Disques Cinémusique presents a first digital compilation album of original soundtracks by Eldon Rathburn (1916-2008), one of the most distinguished Canadian film music composer.

Eldon Rathburn scored over 250 films during his thirty-year tenure as a staff composer at the National Film Board of Canada (NFB). He wrote and conducted music for short and medium length films documentaries, as well as such feature fiction films as Drylanders (1963), Nobody Waved Good-bye (1964), Waiting for Caroline (1969) and Who Has Seen the Wind (1977). 

Rathburn also collaborated to the Canadian Broadcasting Corporation and private production companies. He notably provided music for a number of early IMAX films, including  the Momentum, Expo’ 92, Seville. After his retirement from the NFB in 1976, he continued to compose both for the screen and the concert hall. 

Rathburn was the subject of a 1995 NFB documentary by Louis Hone titled Eldon Rathburn: They Shoot... He Scores. A book on his life and work, authored by James Wright (Carleton University), will be published by the McGill-Queens Press in 2019.

Most of the movies featuring his music can be watched on the NFB website and on YouTube.

Eldon Rathburn 

Disques Cinémusique présente une première compilation numérique des bandes originales d'Eldon Rathburn (1916-2008), l'un des plus importants compositeurs de musique de film canadiens.

Eldon Davis Rathburn a écrit et dirigé la musique de plus de 250 films au cours de ses trente ans à titre de compositeur permanent à l'Office national du film du Canada. Il s'agit surtout de courts et moyens métrages documentaires et d'animation, mais aussi des longs métrages de fiction tels que Drylanders (1963), Nobody Waved Good-bye (1964), Waiting for Caroline (1969) et Who Has Seen the Wind (1977).

Rathburn a également collaboré avec la Société Radio-Canada et le secteur privé. Il a notamment fourni de la musique pour des films IMAX, dont Momentum, produit pour l’Expo ’92 à Séville. Après sa retraite de l'ONF en 1976, il a continué à composer pour l'écran et la salle de concert. 

Em 1995, Rathburn a fait l'objet d'un documentaire de l'ONF réalisé par Louis Hone et intitulé Eldon Rathburn: They Shoot... He Scores. Un livre sur sa vie et son travail, rédigé par James Wright (Université Carleton), sera publié par McGill-Queens Press en 2019.

La plupart des films auxquels il a collaboré peuvent être visionnés sur le site web de l’ONF et sur YouTube.


Maurice Blackburn 

Disques Cinémusique presents a first digital compilation of soundtracks by Maurice Blackburn (1914-1988), one of Canada's leading film music composers.

A composer of great stylistic diversity, Maurice Blackburn has written and conducted the music of some 150 films, including documentaries, fiction and animation. He has also composed award-winning symphonies, operas, concertos, and solo piano pieces, many of which have been regularly performed in concert. His career with the National Film Board lasted 40 years, during which he composed soundtrack for some of the great films of the development of Quebec cinema, such as Alexis Tremblay: Habitant (1943) by Jane Marsh, Tit -Coq (1953) by Gratien Gélinas, À tout prendre (1963) by Claude Jutra, J.A .Martin, photographer (1977) by Jean Beaudin, and Dying at the Top (1979) by Anne Claire Poirier.

Blackburn is also well known for his long and successful collaboration with animator Norman McLaren, who produced The Gray Chicken (1947), A Phantasy (1952), Blinkity Blank (1955), and A Chairy Tale (1957) and Pas de deux (1968), two Oscar nominated films.

The music of Maurice Blackburn, inspired in part by folk music, partly by contemporary music, is known for its lively and colorful character. Many of his works have some of the characteristics of early 20th century French music, notably the propulsive rhythm, reminiscent of Arthur Honegger and Francis Poulenc.

In his book Musique (Montreal, 1945), Léo-Pol Morin describes Blackburn as "imaginative, impulsive, a lively and caustic poet whose first concern is to express the reactions of his mind through music. A creator of images, he is talented for color and design, and the stories he tells us are original, lively and spontaneous. "

Most of the movies featuring this music can be watched on the NFB website and/or on YouTube.

Main source : Louise Cloutier, Denis Allaire in The Canadian Encyclopedia


Maurice Blackburn 

Disques Cinémusique présente une première compilation numérique des bandes originales de Maurice Blackburn (1914-1988), l'un des plus importants compositeurs de musique de film canadiens.

Compositeur d’une grande diversité stylistique, Maurice Blackburn a écrit et dirigé la musique de quelque 150 films, dont des documentaires, des œuvres de fiction et des animations. Il a également composé des symphonies, des opéras, des concertos et des pièces pour piano solo primés, dont plusieurs ont été joués régulièrement en concert. Sa carrière au sein de l’Office national du film a duré 40 ans, pendant lesquelles il a composé la trame sonore de quelques-uns des grands films du développement du cinéma québécois, comme Alexis Tremblay : Habitant (1943) de Jane Marsh, Tit-Coq (1953) de Gratien Gélinas, À tout prendre (1963) de Claude Jutra, J.A. Martin, photographe (1977) de Jean Beaudin, et Mourir à tue-tête (1979) d’Anne Claire Poirier. 

Blackburn est également bien connu pour sa longue et fructueuse collaboration avec l’animateur Norman McLaren, laquelle a produit les films La Poulette grise (1947), A Phantasy (1952), Blinkity Blank (1955) ainsi que A Chairy Tale (1957) et Pas de deux (1968), deux films nommés aux Oscars. 

Pendant les années 1950, Maurice Blacburn se concentre également sur l’art de fabriquer des instruments à cordes sur mesures afin de produire les sons spécifiques qu’il désire enregistrer. Pour Expo 67, il a composé la musique pour des films présentés dans plusieurs des pavillons, incluant celui du Québec et des Jeunesses musicales du Canada. 

La musique de Maurice Blackburn, inspirée en partie par la musique folklorique, en partie par la musique contemporaine, est connue pour son caractère entrainant et coloré. Pusieurs de ses œuvres possèdent certains des caractéristiques de la musique française du début du XXe siècle, notamment le rythme propulsif, rappelant surtout Honegger et Poulenc.

Dans son livre Musique (Montréal, 1945), Léo-Pol Morin décrit Blackburn comme étant « imaginatif, impulsif, un poète vif et caustique dont le premier souci est d’exprimer les réactions de son esprit à travers la musique. Un créateur d’images, il est doué pour la couleur et le design, et les histoires qu’il nous raconte sont originales, vivantes et spontanées. »

La plupart des films auxquels il a collaboré peuvent être visionnés sur le site web de l’ONF et sur YouTube.

Source biographique : Louise Cloutier, Denis Allaire in L’Encyclopédie canadienne

Disques Cinémusique Canada

Leer más »

NOVEDADES DIGITALES DE DISQUES CINÉMUSIQUE





Leer más »

NOVEDADES DIGITALES DE DISQUES CINÉMUSIQUE

Información en disquescinemusique.com
Leer más »

NOVEDADES DIGITALES DE DISQUES CINÉMUSIQUE







Información en Ciné.
Leer más »

Disques CinéMusique edita en formato digital "Love is a ball" de Michel Legrand

Disques Cinémusique offers a digital premiere for the stereophonic soundtrack album to LOVE IS A BALL (Le grand duc et l’héritière), a 1963 comedy directed by David Swift starring Glenn Ford, Hope Lange and Charles Boyer. 

This release reminds us that French composer Michel Legrand started very early working for lush American productions and he couldachieve an international career while staying in his native country. LOVE IS A BALL was recorded at the Philips and Boulogne studios with French musicians only, including Legrand himself for many solos on organ, trombone, drums, piano and violin.

Excerpt from the liner notes of the original LP soundtrack album:

Michel Legrand is the Dior of the music field. He moves so effortless between classical and jazz – something rarely attempted and even more rarely accomplished – that he is beyond conventional classification. His wide gamut of creativity was just what was needed to compose and score the music for LOVE IS A BALL, a sophisticated comedy of the rich and the near rich of the French Riviera set. Producer Martin Poll signed Michel long before the camera started rolling to enable him complete freedom and time to think and plan without deadlines.

LOVE IS A BALL is about a hilarious and well-planned plot by Charles Boyer to marry off a poor Grand Duke (Ricardo Montalban) to the richest girl in the world (Hope Lange). Unfortunately for the matchmaker Boyer, Hope falls in love with her fast-driving chauffeur, played by Glenn Ford. 
Leer más »

Disques CinéMusique edita digitalmente "Comanche!" de Herschel Burke Gilbert

Fragmentos en itunes.apple.com

Leer más »

Reediciones digitales de Disques Cinemusique



Leer más »

Disques CinéMusique edita digitalmente el score de Dusan Radic para "The Long Ships"

New DCM digital release: The Long Ships (Highlights from the original movie score)
Composed by Dusan Radic
Released on May 15, 2018
Available as download and stream on the most music stores online, notably iTunes:


Serbian composer Dusan Radic remains best known for his bold score to the 1964 Jack Cardiff's drama The Long Ships. The Colpix LP soundtrack album which was released at the time was technically flawed, sounding like a third generation copy. The 2005 CD reissue in USA, paired with Kaper's Lord Jim, was equally disappointing. Our digital remastering improves the overall sound quality but we didn't included some tracks totalizing 10 minutes because, despite all the efforts involved, they remained below our usual standards 


Le compositeur serbe Dusan Radic demeure surtout connu pour sa partition énergique écrite pour film de Jack Cardiff, The Long Ships (1964). L'album 33 tours de la bandes sonore paru à l'époque chez Colpix était techniquement défectueux, sonnant  comme une copie de troisième génération. La réédition sur CD effectuée aux États-unis en 2005 (jumelée avec Lord Jim de Kaper) s'est avérée tout aussi décevante. Notre version numérique améliore la qualité sonore mais nous avons dû supprimer quelques pistes totalisant dix minutes car, en dépit de tous les efforts déployés, elles restaient en deçà de nos standards habituels. 
Leer más »

Disques Cinémusique edita "La sorcière" de Norbert Glanzberg



LA SORCIÈRE (THE BLONDE WITCH) New recording of the 1956 soundtrack
Music composed by Norbert Glanzberg • Performed by Robert Lafond
UPC: 609015 645567 • Release date: May 20, 2018

Norbert Glanzberg (1910-2001) a reçu une formation classique tout en baignant dans la musique populaire de sa Pologne natale. Persécuté par le régime nazi lors de la seconde Guerre mondiale, Glanzberg migre vers Paris où il devient un auteur prolifique de chansons à succès, notamment pour Edith Piaf. Il mène parallèlement une carrière de compositeur pour l’écran et signera une trentaine de partitions de 1938 à 1968. La Sorcière en 1956, mettant en vedette Marina Vlady et Maurice Ronet, demeure son œuvre la plus connue au cinéma. La réédition en DVD-R multizone aux États-Unis lui redonné une seconde vie bien méritée.

La Sorcière raconte l’idylle qui naît entre Laurent Brulard, un ingénieur français affecté sur un chantier en Suède, et la jeune Aino qui vit en retrait dans la forêt avec sa tante. Superstitieux, les villageois attribuent aux deux femmes des pouvoirs surnaturels et une influence maléfique. L’ingénieur rencontre Aino et ne tarde pas à tomber amoureux. Il lui faudra beaucoup d'efforts pour l’amadouer et la convaincre de se rapprocher de la collectivité, mais les choses tourneront mal.

Cette histoire tragique comporte néanmoins plusieurs moments poétiques et même joyeux. Norbert Glanzberg livre un thème d’amour mémorable, interprété principalement à la flûte et aux cordes. Nous avons inclus sa version chantée par Marina Vlady dans le film. Le reste de la bande originale de La Sorcière, recréée avec brio par Robert Lafond, s’avère tout aussi séduisant car le compositeur savait tirer profit d’un grand orchestre.

Nous complétons le programme avec contenu intégral du maxi 45 tours de la bande originale des Bateliers de la Volga, un film de Viktor Tourjansky datant de 1959. Bien que la partition s’appuie sur le répertoire traditionnel russe, le style de Glanzberg transparait, notamment dans Les Yeux de Natacha dont le romantisme évoque des passages de La Sorcière. Ce disque compact d’une durée de 38 minutes comprend un livret de 8 pages avec une présentation du producteur Clément Fontaine.

LA SORCIÈRE
01 Générique La Sorcière   1:17
02  Arrivée de Laurent au village  2:35
03  Première rencontre avec Aino  2:53
04  Laurent prisonnier du marais  1:55
05  Thème d’amour et poursuite en forêt  2:17
06 La méfiance des villageois  1:25
07  Le rapprochement  1:50
08  Chanson de Aino par Marina Vlady  1:45 - Version originale de 1956
09  Retrouvailles  1:11
10  Escapade en ville  1:17
11 Les oiseaux en liberté  1:22  
12  Valse au café  1:36
13  Retour au village / Rivalité  2:12
14  Tu seras ma femme  2:01
15  L’attaque des villageois / Final  3:28
LES BATELIERS DE LA VOLGA - Version originale de 1959 
16  Une rose rouge  1:42
17  Les yeux de Natacha (chanson)  2:46
18  Les bateliers de la Volga  1:20
19  Chanson villageoise  1:13
20  Les yeux de Natacha (orchestral)  2:07
DT  38:10

Norbert Glanzberg (1910-2001) received classical training while immersing in the popular music of his native Poland. Persecuted by the Nazi regime during the Second World War, Glanzberg migrated to Paris where he became a prolific composer for popular singers like Edith Piaf. In parallel, he worked as a composer for the screen, writing about thirty film scores from 1938 to 1968. La Sorcière (The Blonde Witch aka The Sorceress) in 1956, starring Marina Vlady and Maurice Ronet, remains the best known. A DVD-R release with English subtitles in USA gave a well-deserved second life to this French movie.

La Sorcière is about the idyllic relationship between Laurent Brulard, a French engineer assigned to a construction site in Sweden, and the young girl Aino, who lives in the forest with her aunt. The superstitious villagers attribute supernatural powers and an evil influence to the two women. During his walks in the forest, Brulard meets Aino and soon falls in love with her. He puts a lot of effort into approaching the isolated young girl and convincing her to get closer to the community, but things will go wrong.

However, this tragic story provides us with many poetic and even joyful moments. Norbert Glanzberg makes the most of the bittersweet plot. He delivers a memorable love theme, performed mainly on flute and strings. The rest of the soundtrack to La Sorcière, brilliantly recreated by Robert Lafond, is just as interesting because Glanzberg knew how to write for a large orchestra as much as for the voice.

To complete our program, we have included the full content of the soundtrack EP release to Les Bateliers de la Volga (Prisoner of the Volga), a 1959 drama directed by Viktor Tourjansky. Although the traditional Russian repertoire is very present in the score, the composer’s style is reflected, especially in Les yeux de Natasha whose romanticism recalls some passages of La Sorcière. This 38-minute limited edition CD comes with an 8-page booklet with as usual bilingual liner notes by producer Clément Fontaine.

Leer más »

Novedades de Disques CinéMusique


Información en disquescinemusique.com
Leer más »

Novedades del sello canadiense Disques Cinémusique


Información en disquescinemusique.com
Leer más »

MÁS NOVEDADES DIGITALES DE DISQUES CINÉMUSIQUE





Leer más »

NOVEDADES DIGITALES DE DISQUES CINÉMUSIQUE





Leer más »

NOVEDADES DIGITALES DE DISQUES CINÉMUSIQUE




Información en disquescinemusique.com
Leer más »

NOVEDADES EN FORMATO DIGITAL DEL SELLO DISQUES CINÉMUSIQUE




Información en disquescinemusique.com
Leer más »

Seguidores

Patrocinador

Patrocinador
Baiona
(C) Ignacio Granda - avilesbeach@gmail.com. Imágenes del tema: A330Pilot. Con la tecnología de Blogger.

Multimedia Updates

Mail

About